Ophrys passionis (Ophrys de la Passion)

 

En mai, Ophrys passionis, longtemps confondu avec Ophrys sphegodes, abonde sur les dunes sèches du Morbihan : Quelle profusion de formes, de coloris ! L'espèce est présente également en Loire-Atlantique, et quelques pieds ont été découverts récemment dans le Finistère, limite nord actuellement connue en France.

    Hypochromie    Hypochromie partielle

       

        Pétales labelloïdes

        photos prises dans le Morbihan en mai (1998 à 2001)

Protection régionale.

Peut-être aurez vous la chance de surprendre le pollinisateur de l'Ophrys de la Passion : Andrena carbonaria, qui dédaigne totalement l'Ophrys araignée ; ceci confirme la barrière écologique qui sépare ces deux espèces voisines.

 

Andrena carbonaria mâle avec pollinies Andrena carbonaria mâle (pseudocopulation céphalique)

 

Les fleurs imitent l'odeur et l'aspect des femelles de cette espèce d'Andrène ; les mâles, attirés olfactivement et visuellement, tentent de s'accoupler avec le labelle de l'Ophrys, et repartent vers une autre fleur, avec les pollinies collées sur la tête (pseudocupulation céphalique).

Andrena carbonaria, pseudocopulation céphalique sur Ophrys passionis à périanthe rose, Morbihan, mai 2003 Andrena carbonaria mâle, pseudocopulation céphalique sur Ophrys passionis, Quiberon, Morbihan, 31 mars 2003 Andrena carbonaria avec pollinies d'Ophrys passionis, Quiberon, Morbihan, 31 mars 2003

Vidéos de pseudocopulations céphaliques par des mâles d'Andrena carbonaria sur Ophrys passionis

(Morbihan, mai 2005, vidéos : François Séité).

< Liste espèces